Dans les salles de marché, l’ambiance peut être survoltée, ce qui peut emmener les traders à faire des erreurs dans leur travail. En effet, du moment où la pression est très élevée, ils peuvent perdre leur sang-froid et réveiller des émotions qui ne sont pas favorables à la réussite de leur métier. Comment donc s’y prendre lorsqu’on se trouve dans cette situation ? Voici donc les psychologies à bannir en tant que trader.

La grande confiance en soi

Avoir confiance en soi est nécessaire pour la réussir d’un projet. Toutefois, en trading, l’excès de confiance peut induire en erreur. En effet, lorsqu’on a trop confiance en soi, on baisse sa garde. La discipline est entièrement relâchée du moment qu’on pense déjà à la performance. Il est toujours important de se concentrer sur le processus avant d’envisager un tel ou tel gain.

L’euphorie

En mettant en avant l’euphorie, on peut perdre à tout moment. Effectivement, lorsqu’on voit que les nouvelles sont positives et que les participants augmentent leur bénéfice, le trader peut tomber dans le piège. Étant euphorique et se croyant infaillible, il achète le titre à un prix très élevé. Or cette psychologie peut lui offrir une grosse perte. Il faut noter que certains traders se doivent d’émettre des réserves au niveau de la poursuite de la hausse. Pour eux, ils mettent à l’esprit que le marché est suracheté et qu’il est important de consolider. Ainsi, le taux de chance de perdre est faible.

La peur

Un bon trader ne doit pas montrer de la peur. Cette émotion peut avoir des conséquences considérables. En effet, pour certains traders, ils coupent sa position d’une manière très précipitée lorsqu’ils voient que le marché se retourne. Pourtant, cela ne veut pas toujours dire qu’il y a renversement de tendance. Il faut dire que la peur provoque l’oublie du système et la prise précipitée des profits.