Pour remédier à la crise du logement et surtout pour relancer l’investissement, la loi Pinel, qui a pris le relais de la loi Duflot, a été mise en place. De quoi s’agit-il donc ? Et quels sont les avantages de ce dispositif ? Voici donc les réponses à toutes ces questions.

Le dispositif d’investissement immobilier en Pinel : ses spécificités

La loi Pinel a comme objectif de donner l’occasion à une personne d’investir dans un immobilier neuf. En d’autres termes, après avoir acheté ou en souhaitant louer un bien immobilier neuf de plus de 9 ans, la personne pourra bénéficier d’une réduction d’impôt. Cette dernière peut aller même jusqu’à 21 % du coût d’achat de la maison en question, mais avec un plafond de 300 000 €. Dans ce cas, pour une location de bien immobilier neuf pendant 12 ans, la personne concernée pourra bénéficier d’un avantage fiscal de 63 000 € en total.

L’investissement immobilier en Pinel : les avantages

Il existe plusieurs avantages de recourir à l’investissement immobilier en Pinel. En effet, comme il a été dit, ce dispositif permet d’obtenir une réduction d’impôts en fonction de la valeur du bien. Par ailleurs, même sans apport, c’est aussi un moyen de mettre en œuvre un patrimoine immobilier. En d’autres termes, ce type d’investissement permet de devenir propriétaire d’un bien immobilier tout en finançant par les avantages fiscaux et les loyers. Recourir à l’investissement immobilier en Pinel est aussi un moyen efficace de préparer sa retraite, et cela, grâce à la rente locative ainsi qu’aux plus-values provenant de la revente de la maison. À noter que pour bénéficier de ce type dispositif, il est obligatoire d’acheter un bien neuf ou de le louer pendant au minimum 9 ans. Le prix du bien ne doit pas excéder 5,5 € par m². Enfin, il est à préciser qu’il existe un plafond sur les ressources des locataires.