L’année 2017 a été marquée par une ruée de capitaux sur les marchés des crypto-devises, et rien ne laisse présager que 2018 sera différent. Et les millénaires gardent la frénésie en plein essor. Selon une étude récente, 30 % des personnes âgées de 18 à 34 ans préféreraient investir 1 000 euros en Bitcoin plutôt qu’en obligations ou actions.

La même étude indique également que 42 % de cette génération ont entendu parler du Bitcoin, contre 15 % de celles de 65 ans et plus. Il est difficile d’ignorer l’intérêt pour le commerce des devises numériques, mais ils ne sont pas les seuls intéressés par ce marché. Cependant, Bitcoin n’est pas la seule crypto-devise digne d’investir sur le marché.

Voici les conseils dont vous aurez besoin en vidéo pour devenir aussi riche que Dmitri Rybolovlev :

Se méfier des robots

Les marchés financiers sont sujets à la spéculation et le trading de crypto-monnaies ne fait pas exception. Certains investisseurs avertis utilisent maintenant des robots pour gonfler artificiellement le prix des crypto-devises.

Les robots peuvent sérieusement entraver votre investissement. En 2017, Neo, une alternative chinoise à Ethereum, est passé de 34 dollars à 3,74 dollars en quelques secondes, avant de revenir sur ses positions initiales. Le commerce de bots a provoqué la chute des prix, ce qui a entraîné un effondrement rapide d’un certain nombre d’investisseurs.

Répartir ses actifs en fonction de sa tolérance au risque

D’abord et avant tout, vous devez définir un niveau de risque pour éviter les effondrements financiers. Il s’agit du niveau de perte auquel le commerce sera fermé. Ensuite en gardant ce nombre à l’esprit, vous devrez constituer votre portefeuille de devises numériques.

Vous pouvez adopter les mêmes techniques que la gestion d’un fonds. Le pourcentage le plus élevé devrait être attribué aux devises les moins volatiles, le pourcentage le plus faible étant attribué à la devise la moins stable, mais potentiellement la plus rentable.