Il s’agit peut-être du rêve de la plupart des gens. La retraite anticipée et la liberté financière et autre qui va avec. Mais certains travailleurs en font une réalité en rejoignant le mouvement, signifiant indépendance financière. Ils prennent leur retraite dans la quarantaine, la cinquantaine ou même plus tôt pour voyager, poursuivre des projets passionnés ou tout simplement ne pas travailler.

Voici ce qu’il y a à savoir sur la retraite anticipée :

Ce concept a essentiellement redéfini la préretraite, en réduisant le nombre de jours de congés au lieu de quitter le travail et en donnant plus d’indépendance financière pour décider quand, comment et pour qui vous travaillez.

Faire des ajustements à votre budget actuel

Peu importe la façon dont vous le découpez, prendre sa retraite plus tôt signifie apporter des modifications à la manière dont vous actuel gagne et dépense de l’argent, afin que le futur vous puisse se détendre. Et pour beaucoup de gens, cela signifie réduire leur budget au strict minimum. Beaucoup de personnes ayant des ambitions de retraite anticipée ont pour objectif de vivre avec 50 % de leur revenu (ou moins). Le reste est canalisé en économies.

Il est également sage de trouver des moyens de générer un revenu supplémentaire pouvant aller directement dans les coffres de votre retraite anticipée.

Calculer ses dépenses annuelles

Vous n’êtes probablement habitué qu’à une petite partie de votre revenu. À son tour, cela se traduit par un besoin moindre d’argent pour la retraite, l’hypothèse étant que vous continuerez à le faire. Prouvez-le en établissant une estimation des dépenses de retraite. Pour ce faire, examinez vos dépenses mensuelles actuelles et réfléchissez à ce qui va baisser, à ce qui pourrait monter et à ce qui pourrait être ajouté ou éliminé.

Ajoutez vos estimations de dépenses mensuelles finales, multipliez-les par 12 et vous obtenez le chiffre magique: vos besoins annuels en matière de retraite. Pour que ce soit vraiment magique, nous vous recommandons de l’augmenter de 10 % à 20 %, afin que vous disposiez d’une marge de manœuvre. Vous ne savez jamais quand vous aurez envie de vous faire couper les cheveux.