Il existe plusieurs mythes et dénominations erronées en ce qui concerne la planification financière, et les individus peuvent recevoir de nombreux conseils provenant de nombreuses sources bonnes et moins bonnes.

Les erreurs peuvent aller de la confusion des revenus élevés avec la richesse à l’ignorance de l’importance du placement des actifs fiscaux lors du choix de vos investissements. Passez en revue ces informations clés qui peuvent mener à une vie plus financièrement indépendante.

Le revenu n’est pas richesse

La plupart des gens croient que la clé de la richesse est un emploi bien rémunéré. Oui, il est plus facile d’amasser des actifs si vous avez plus de revenus mensuels, mais l’une des clés pour augmenter votre valeur nette est de dépenser moins que vous ne gagnez. En fin de compte, les habitudes de dépenses sont la raison pour laquelle un athlète professionnel qui gagne 20 millions de dollars par an peut rapidement faire faillite tandis qu’un conducteur d’autobus peut mettre à la retraite un multimillionnaire. C’est peut-être un cliché, mais c’est une réalité fondamentale de l’argent.

Voici quelques conseils à suivre :

Pour échapper au piège des dépenses, vous devez comprendre la différence entre le revenu et la richesse à long terme. Bien que le revenu soit une composante évidente de la richesse, ce n’est pas le seul facteur. Beaucoup de gens voient la richesse comme leur valeur nette totale à un moment donné.

Penser à long terme

Penser à long terme est une caractéristique importante de l’accumulation de richesse et de l’indépendance financière, quel que soit votre niveau de revenu. Il y a plusieurs considérations pour la richesse à long terme, et elles différeront pour tout le monde.

Si vous êtes médecin ou avocat, vous devez consacrer de longues heures après des années d’études et de formation spécialisée pour obtenir un chèque de paie. Ce salaire, cependant, ne se traduit pas nécessairement par de la richesse.