Une chose est sûre, il est difficile de passer à l’étape de la retraite individuelle vue la complexité de ce contrat d’épargne. Nombreux se plaignent mais son optimisation est une possibilité à envisager. Deux choix s’offrent aux français pour une épargne retraite dont PERP ou encore Madelin.

Les avantages de ces contrats PERP et Madelin

Les privilèges concernent plus les non-salariés avec un taux qui est faible en général. A titre d’exemple, le taux pour les professions libérales environne les 30% à 50% quant aux salariés, le taux atteint les 50% à 90%. Dans ce genre de contrat, vous gérez seul le côté financier. Un avantage de plus est que la rente est liée à la capitalisation et les améliorations dans ce domaine peuvent être améliorées. De plus, le cumul des contrats est possible pour ce cas particulièrement et varié d’un contrat à l’autre selon vos besoins. Les deux contrats conduisent toujours sur le long terme soit pour le contrat d’épargne retraite PERP que Madelin. Les versements du PERP sont tout à fait libres et peuvent être versé entre à 1 à 15 fois le minimum dans l’année.  En Madelin, il est aussi possible de verser chaque année une quinzaine de fois le minimum selon votre choix.

PERP ou Madelin, le choix vous appartient

Il est important de différencier ces deux contrats de retraite supplémentaires. La différence la plus flagrante reste le fait que le PERP est accessible à tous quant au Madelin, il est uniquement dédié aux non-salariés. Par ailleurs, il est aussi primordial de connaître les choix qu’ils offrent dont la flexibilité du PERP ou la défiscalisation pour le Madelin. L’épargne pour la retraite représente à tous une option favorable dans les deux cas. Côté fiscalité, les privilèges ne s’adressent qu’aux plus grands contribuables et le reste se tourne vers l’assurance vie.