La fluctuation des prix de marché est représentée par des graphiques. En d’autres termes, ces derniers représentent la variation de la force des prix. Pour les traders, ces graphiques sont très importants, car ils permettent de signaler l’activité future d’un prix. En trading, il existe trois types de graphique : les graphiques en courbe, ceux en barre et ceux en chandelier japonais. Voici les détails de ces différentes formes de graphique.

Les graphiques en courbes

Les graphiques en courbes montrent des incrémentations de prix. Ces dernières sont représentées par une simple ligne qui s’étend sur une période déterminée. Ce type de graphique est moins efficace. En effet, il ne donne pas assez d’informations concernant l’activité du marché.

Les graphiques en barres

Les graphiques en barres sont constitués de 4 données dont l’Open, le High, le Low ainsi que la Close. L’open désigne le prix d’ouverture du marché. Il est reconnu par le symbole en trait horizontal placé à gauche de la barre. Quant au High, il représente le sommet de la barre verticale. Le Low, au contraire, montre le point le plus bas de la barre verticale. Enfin, pour la Close, il définit le prix de clôture du marché. Il est symbolisé par un trait situé à droite de la barre verticale. Ce type de graphique est avantageux du fait qu’il montre l’échelle de prix pendant une période bien déterminée. Ce qui permet de détecter les lacunes sur le marché.

Les graphiques en chandelier japonais

Tout comme les graphiques en barres, ceux en chandelier japonais présentent aussi les 4 données : l’open, le high, le low et la close. Comme avantage, ils sont plus faciles à analyser. En effet, ce type de graphique est très utilisé pour effectuer une analyse technique. Comme principe, les graphiques en chandelier japonais sont constitués de la différence de l’ouverture ainsi que de la clôture du marché. Si le premier est inférieur au second, cela veut dire que la période est en gain. Dans le cas contraire, le marché perd en valeur.